samedi 10 octobre 2009

Muffins ou pain aux cerises, canneberges, pommes et avoine



Voici une recette que l'on peut faire en muffins ou en pain selon l'inspiration du moment. Il s'agit d'une recette prise sur le blog "Légende d'automne" que j'ai adapté selon mes préférences. C'est vraiment délicieux et surtout très nourissant.
1 tasse de flocons d'avoine cuisson rapide
1 tasse de farine tout usage
2/3 de tasse de son de blé
1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
1/2 c. à thé de poudre à pâte
1/2 c. à thé de sel
1/4 c. à thé de cannelle moulu
1/2 tasse de beurre ramolli
1/2 tasse de cassonade tassée
2 oeufs
1/2 tasse de canneberges séchées
1/2 tasse de cerises séchées(ou dattes hachée)
1/2 tasse de noix hachées au choix (pacanes, Grenoble, amandes)J’ai mis des noix de macadam
½ tasse de chipits de chocolat blanc
1 ¼ tasse de compote de pomme non sucrée (j'ai fait cuire 4 pommes en tranches)

Préchauffer le four à 375°F.
Beurrer ou tapisser de moule en papier 12 moules à muffins ou un moule à pain.
Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients secs.
Dans un bol moyen mélanger le beurre, cassonade et les œufs, ajouter la compote de pommes.
Ajouter aux ingrédients secs et mélanger.
Incorporer les canneberges, les cerises, chipits et noix dans la pâte.
Remplir les moules.
Cuire pendant 18 à 20 minutes ou environ 65 minutes s’il s’agit d’un pain ou jusqu'à ce que ce soit gonflés et qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.
Laisser refroidir sur une grille.

3 commentaires:

valerie de familyblog a dit...

jolie recette
bon lundi
val

Anonyme a dit...

Bonjour,
Bravo pour votre blog et vos recettes. Je viens de trouver un autre site culinaire remarquable : de belles recettes de terroir classées par catégories d’aliments mais aussi un grand tableau très complet indiquant le mariage adéquat des aliments avec les épices et aromates. Voici le lien :
http://spe.culinaires.free.fr/
René

Anonyme a dit...

Bon matin,
En effet très bon et très nourrissant.
Mais j'aimerais savoir comment rendre le pain tranchable sans qu'il s'efffondre en plusieurs morceaux.
Michel